Foire aux questions

Voici la liste des questions les plus souvent posées :

Q. J’habite à tel endroit. Avez-vous prévu d’y proposer vos stages de formation ?
R. Vérifiez sur le calendrier que cette ville n’y figure pas déjà. Si aucun cours ne s’y tient, je suis évidemment ouvert aux nouvelles villes sur lesquelles me déplacer, à la condition qu’un nombre suffisant de stagiaires s’y inscrivent. A chaque nouvelle ville qui sera proposée, un sondage sera mis en ligne afin de vérifier le nombre d’élèves souhaitant s’y présenter. Le minimum est de 10 élèves par stages. Les stages en dehors de Paris et de Picardie se feront au moins par deux, généralement le stage 1 et 2 sur un week-end de trois ou quatre jours. Mais il sera possible de prévoir occasionnellement des sessions de six jours sur lesquels se tiendront les stages 1 à 3 pour les villes les plus éloignées.

Q. Votre méthode est-elle accessible à tous ? Car je ne suis pas voyant, ni médium, je ne crois pas avoir de don…
R. Cette méthode est accessible absolument à tout le monde, sans aucune autre condition que d’être suffisamment mature psychologiquement pour endosser un rôle de coach-tarologue (ce pourquoi je reste assez frileux quant à l’acceptation de stagiaires mineurs et refuse systématiquement leur inscription, sauf cas particulier). Nul besoin d’un « don » quelconque pour apprendre à voir et lire. Beaucoup de mes élèves ne connaissaient rien en matière de Tarot à leur arrivée au premier cours, et ils pratiquent à présent couramment l’art du tirage et de la lecture sans que cela ne réclame des compétences particulières. D’autres, ayant connu des méthodes de tarologie dites classique (voyance/divination) ont abandonné ces anciennes méthodes, fascinée par l’efficacité de la Tarologie Humaniste™ à tel point que l’envie d’observer l’avenir devient inutile.

6

Q. En quoi votre méthode est-elle différente des autres ?
R. Cette méthode diffère en tous points des autres méthodes que l’on peut voir ici et là.

En premier lieu, la Tarologie Humaniste™ est à la base une technique de connaissance et de compréhension de soi et des autres, ainsi qu’un outil de communication universel. L’idée d’utiliser le tarot pour lire l’avenir est séduisante, mais dans c’est dans le présent qu’il se passe réellement des choses, et c’est dans le présent que nous œuvrons.

Ensuite, beaucoup de formations existent aujourd’hui, lors desquelles vous êtes bombardé de significations, de mots-clefs, de codes ou de suppositions sur les arcanes étudiés et à devoir apprendre par cœur dans l’espoir qu’ils servent un jour votre pratique. Dans ma méthode, la (re)connaissance des arcanes est amenée de manière naturelle et ne réclame aucun mot-clé à retenir ou code à décrypter. Tout est fait pour vous permettre de « domestiquer » le tarot avec naturel et dans le respect de vos croyances.

Enfin, la Tarologie Humaniste™ est la seule à proposer à la fois une étude vivante des arcanes, des techniques de tirages et de lectures aussi précises, simples et efficaces, mais aussi et surtout une formation complète sur l’art de recevoir, communiquer, comprendre le consultant et faire passer le message avec pédagogie et psychologie.

Je crois que pour comprendre ce qu’est la Tarologie Humaniste™, il faut accepter d’oublier la tarologie classique et la divination pour accueillir cette méthode pour ce qu’elle est : un outil de connaissance de soi et de communication hors du commun.

Q. La formation est-elle uniquement réservée à ceux qui veulent devenir des tarologues professionnels ?
R. Absolument pas. Au cours des stages, nous travaillons notre capacité à lire pour autrui, certes. Mais nous passons également beaucoup de temps à travailler sur nous, à nous connaître, à nous découvrir au travers des cartes, à nous observer pour mieux nous comprendre. Avant d’être une formation de praticien, c’est surtout une formation à la découverte de notre humanité et de notre richesse intérieure. En d’autres mots, un weekend de formation correspond à autant d’heures de consultations avec un professionnel.

Q. Faut-il apporter son jeu de tarot en stage ? Quel jeu peut-on prendre avec nous ?
R. Le tarot avec lequel nous travaillons est exclusivement celui dit « de Marseille ». Favorisez d’avantage les versions de Conver (celle avec laquelle je présente les stages) ou de Grimaud (version de Paul Marteau). Le tarot de Jodorowsky/Camoin (bien que fantaisiste) fera également l’affaire, de même que le tarot restauré de Kris Hadar, le tarot des Centuries (Nostradamus), l’Universal Tarot of Marseille ou tout autre tarot respectant le canon dit “de Marseille” de type II (2).

Q. Avec qui avez-vous étudié le tarot ?
R. Cela peut surprendre mais… avec le tarot lui-même. Je n’ai eu aucun autre professeur que lui. Il est, sans nul doute, le meilleur enseignant qui soit, même bien meilleur que moi. Vous seriez alors en droit de vous demander ce que vous y gagneriez à venir me voir. Ce à quoi je réponds : des années. J’ai mis des années à apprendre avec le tarot, à l’observer, à le vivre, à l’écouter s’exprimer. Le contenu des formations en est le résultat. Plus de vingt ans d’observation et d’expérimentation.